Tancrède dans la forêt de Saron, ensorcelée par le magicien Ismen pour empêcher les chrétiens de prélever le bois nécessaire à la construction de leurs machines de guerre. L'arbre visé par Tancrède saigne, gémit, prétend renfermer l'esprit de Clorinde, que le croisé croit même voir (Jérusalem délivrée, chant 13)

Contenu publié en ligne le 20/04/2020
Date : 1657
Collection : Fonds iconographique
En savoir plus...
Notice d'origine
Il Goffredo overo Gierusalemme liberata / Le Tasse.- Rome : Filippo de' Rossi, 1657
Cote page
FAP 4063 p[312]

Formats de sortie